À propos

Gregory Janvier Meteo à Paris Ma passion pour la météo

Vous vous demandez probablement qui je suis ?
Répondre à cette question demande probablement du temps 😉
Car on ne peut résumer une personne à une simple phrase.

Pour commencer, je m'appelle Grégory Janvier et je suis né (oh comme c'est étrange)... à Paris ! J'ai la trentaine.

Je ne suis pas une personnalité, je ne suis pas non plus un scientifique et je ne suis pas un ancien qui travaille chez Météo France. En fait, je n'ai pas grand chose à voir avec la météorologie !

Je me considère avant tout comme un passionné qui s'intéresse principalement à deux choses qui rythment notre quotidien : la météo et l'univers du web.

C'est donc tout naturellement que j'ai décidé dès le plus jeune âge de construire des sites Internet, juste pour essayer. Parce-que cet univers m'amuser et vous comme moi le savons, le monde du web a bien évolué en 15 ans !

Créer des sites Internet et allier ma passion est encore plus motivant ! C'est ainsi qu'est né le projet Meteo à Paris !

Il suffisait ensuite d'aller quelques compétences techniques apprises à l'école ou bien dans mon milieu professionnel. Et voilà comment j'ai pu créer ce que j'appelerais "Mon bébé".

Pour ce qui est du contenu du site - analyses techniques, prévisions météo, actualité - je me suis formé tout seul.
Cela m'a probablement demandé beaucoup de temps

 

Mon vrai job

 

Internet ne fait pas tout. C'est bien beau d'être passionné mais en attendant, il faut bien gagner de l'argent !

Mon métier est malgré tout un fort centre d'intérêt chez moi. Je travaille dans le domaine de la publicité numérique. Depuis que j'ai commencé à travailler (à 18 ans), j'ai toujours occupé des postes qui avaient relation d'une manière ou d'une autre à Internet.

Pourquoi je travaille en publicité ?

L'explication est toute simple et totalement corrélée à mes passions. En créant des sites Internet, j'ai essayé de trouver comment les monétiser. Le monde de l'Internet est extrêmement concurrentiel. Lorsque vous avez un site de contenu, vous gagnez de l'argent grâce à de la publicité. C'est donc ainsi que j'ai positionné quelques bannières publicitaires par-ci par là et que je me suis intéressé de plus près à la publicité digitale.

Si bien que lorsque j'ai passé mon premier entretien, je connaissais la plupart des termes. Je suis autodidacte je l'avoue et j'aime apprendre.

 

La météo, un sujet comme un autre ?

 

Voilà l'histoire brève de mon histoire. En fin de compte, on y trouve une suite logique d'événements dont j'ai du tirer profit à chaque étape.

La météo est un sujet qui me passionne car elle constitue souvent un simple sujet pour commencer une conversation avec un inconnu (ou pas). On parle tous du beau temps, écoutez autour de vous. Ne vous est-il pas déjà arrivé de commencer par ce sujet en premier ?

Au-delà de ce que l'on peut voir lorsque l'on regardé à la télévision un bulletin météo, c'est un sujet très complexe, qui nécessite des millions de calculs. Ce qui est fascinant, c'est qu'il est possible de prédir grâce à des équations scientifiques complexes.

Ce qui est encore plus fascinant, c'est à quel point les prévisions peuvent se révéler catastrophiques (voir la définition de l'effet papillon).

Notre atmosphère est régie par les lois de la nature qui sont calculables mais les moyens que nous employons ne nous permettent guère de prédir de manière juste au-delà de 3 jours.

Donc voilà ! La météo est un sujet qui parait simple mais qui cache une complexité étonnante.

C'est ce que j'ai pu découvrir lorsque je me suis intéressé à ce sujet. Cela demande des heures de patience et beaucoup de concentration.

Je ne maitrise pas tout et ne maitriserai jamais tout mais j'ai créé Météo à Paris dans le but de démocratiser et SURTOUT vulgariser la météorologie.

Je pense que l'on peut expliquer une carte technique sans utiliser de mots trop complexes.

Voilà donc tout le but de ce site !

N'hésitez pas à faire vos remarques en utilisant la rubriques "Contacts". Je me ferai un plaisir d'y répondre.

A très bientôt,
Grégory Janvier