FAQs

Des questions farfelues sur la météo ?

Voici un top réponses des questions météo les plus loufoques !

Q?

Quelle est la ville la plus ensoleillée de France ?

A.

Assurément, elle se trouve sur la côte d'Azur. Il s'agit de Marseille avec une moyenne de 2800 heures d'ensoleillement par an (c'est plus de 1000 heures que Paris).
Toutefois, la France n'est pas très avantagée de par sa position géographique et son climat majoritairement océanique. Une grande partie du territoire n'est baignée de Soleil qu'au maximum 2000 heures par an.

Dans le monde, les régions les plus ensoleillées se situent à l'Ouest des Etats-Unis en Californie et en Afrique Saharienne avec près de 4000 heures d'ensoleillement à l'année...

Q?

Quelle est la ville la plus froide de France ?

A.

Non, ce n'est pas au nord ! mais bien en Auvergne dans le Cantal que l'on trouve la ville la plus fraîche : Aurillac !
Et ce, pour une raison toute simple, la ville est perchée à 600 mètres d'altitude. On peut ainsi y enregistrer 70 jours de gel en moyenne par an, avec des matinées souvent fraîches même en été.
Cependant, Aurillac reste l'une des 20 villes les plus ensoleillées de France.

Q?

y’a-t-il des endroits sur Terre où il n’a pas plu pendant longtemps ?

A.

Oui ! C'est arrivé au Chili à Arica où il n'y pas plu pendant pratiquement...15 ans ! Pour être plus précis d'août 1903 à janvier 1918.
L'Europe étant un continent très arrosé de par son climat océanique, nous ne figurons pas vraiment au Palmarès. Le pays le plus proche ayant connu un gros déficit de pluviométrie est la Russie à Astrakhan avec une moyenne de seulement 162,6 mm de pluie par an soit l'équivalent de 4 fois moins qu'à Paris !

Q?

Quelles ont été les températures les plus extrêmes jamais enregistrées sur Terre ?

A.

Depuis que l'on fait des relevés météo sur Terre, la température la plus froide a été de -89,2°C à Vostok en Antarctique le 21 juillet 1983. Cependant, un satellite a enregistré une température de -93,2°C le 10 août 2010. Cependant, ce résultat n'a pas été homologué.
Quant à la température la plus chaude, elle a été de 56,7°C à Furnace Creek aux Etats-Unis le 10 juillet 1913.

Pour ce qui est de la France métropolitaine, la température record de froid a été enregistrée à Mouthe dans le Doubs avec un beau -41,2°C le 14 janvier 1985. La plus chaud fut observée à Conqueyrac lors de l'épisode caniculaire le 12 août 2003 avec 44,1°C.

Q?

Que signifie le mot “Météo” ?

A.

Le mot météo tient son étymologie du mot grec "Meteoros" qui désigne littéralement des particules en suspension dans l'atmosphère. A la base, on lui préférait plutôt son nom complet, soit "météorologie" mais avec le temps, on a raccourci le terme.
Ce mot date de 1917 et est très familier du mot "Météore" qui signifie "élevé dans le ciel". Les poilus l'utilisaient très fréquemment lorsqu'ils l'arrivée massive d'obus ou bien pour désigner l'état psychologique dans lequel ils se trouvaient. Le mot météo avait donc un sens bien large.

Q?

Comment peut-on savoir qu’il va faire moche au premier coup d’oeil ?

A.

Il est très facile de savoir, au premier coup d'oeil, si le temps va se dégrader lorsque le ciel est relativement bleu et que vous n'avez pas de moyen de connaître les prévisions.. La première chose à observer, c'est de voir si le ciel à un aspect laiteux, ce que l'on nomme plus communément un "ciel voilé". En général, ce type de nuages peu denses, laissent passer le soleil mais annonce l'arrivée d'une perturbation. La deuxième chose à faire consiste à observer les avions ! En effet, si leurs trainées restent dans le ciel pendant un certain temps, cela signifie que la masse d'air est chargée en humidité et que le temps est instable. En revanche, si les trainées se dissipent presque aussitôt, la masse d'air est stable et le beau temps devrait perdurer.

Q?

Pourquoi le ciel est-il bleu ?

A.

Le ciel est bleu car la Terre est entourée d'une atmosphère qui laisse passer les rayons bleu. La lumière que nous envoie le Soleil est blanche et comprend toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. La particularité des molécules contenues dans l'atmosphère fait qu'elles interagissent très bien avec la lumière de couleur bleue. Cette dernière a donc le plus de chances d'être diffusée et éparpillée partout. C'est ce qu'on appelle dans le jargon technique la diffusion de Rayleigh.